Rio de Janeiro – Découvrir la cité merveilleuse

Rio de Janeiro est une ville dont la simple évocation fait penser à un paradis tropical. On pense à ses plages mythiques, à quelques notes de bossa nova, à une caïpirinha, à ses palmiers et on est transporté. La réalité en est encore plus enivrante. Partez à la rencontre des cariocas, de leur rythme de vie et visitez une ville aux multiples facettes qui ne vous laissera certainement pas indifférent.

1/ Quand Partir? Quel budget prévoir?
Rio était la première destination de notre tour du monde, nous y avons passé 5 jours complets. C’est le plein été ici, nous avons eu du soleil tout le temps et une température avoisinant les 30 degrés. Il fait assez humide à Rio, il est donc difficile de faire une journée de visite non stop avec la chaleur. Je vous conseille de couper les journées en deux avec de la plage pour tenir le coup et en profiter pleinement.
Il faut également savoir que la période de fin Décembre à mi Janvier correspond aux vacances d’été des Brésiliens. C’est donc une période de forte affluence à prendre en compte, et il est préférable de réserver son logement à l’avance.
Le carnaval, quant à lui, a lieu chaque année la dernière semaine de Février.
Voici quelques indicatifs pour élaborer votre budget quotidien, en fonction du temps que vous prévoyez de passer à Rio:
  • Prix moyen d’une chambre d’hôtel (hors période du Carnaval):
Chambre double: entre 40 et 50 euros la nuit. Vous pouvez trouver de très beaux hôtels avec piscine autour de 80 euros la nuit.
Lit en dortoir: autour de 6 euros la nuit.
  • Prix moyen d’un repas au restau: 8 euros le plat et 2 euros la bière / 1 euro le café. Vous trouverez plus d’informations que comment vous restaurer un peu plus bas dans l’article.
  • Les plages sont gratuites, cependant il est conseillé de louer un parasol 10 Reals soit un peu plus de 2 euros. La chaise est louée 5 Réals. Vous pouvez les garder toute la journée.
  • Caïpi sur la plage: 10/12 réal pour 500 ml et clairement ils ne manquent pas d’alcool.
  • Les visites du pain de sucre et du Corcovado sont relativement chers: plus de 20 euros par personne.
  • Bouteille d’eau: 2 Réals.
  • Les trajets en Uber sont en moyenne autour de 3 euros pour 15 minutes de course.
  • Ticket de métro à 4,60 Reals soit environ 1 euro.
  • Un maillot de bain brésilien: à partir de 30 euros jusqu’à 100 euros. Ils ne sont pas si peu chers qu’on peut l’imaginer, à part peut-être sur la plage.
En n’ayant pas à payer le logement, nous avions un budget de 30 euros par personne par jour.
2/ Où dormir?
Copacabana ou bien Ipanema sont idéaux en terme de sécurité, emplacement et proximité avec les plages. Personnellement je préfère aller à la plage à pied et prendre les transports pour les visites en ville. Depuis Ipanema vous êtes à 15 minutes de voiture de tous les points touristiques (le Pain de Sucre, le Corcovado, le jardin botanique) et à 5 minutes à pied de la plage et son magnifique coucher de soleil.
De plus ces quartiers sont calmes et à la fois très bien pourvus en restaurants, bars et boutiques. Pour ceux qui ont prévu de faire la fête plusieurs soirs dans leur séjour, vous pouvez vous orienter plutôt vers le quartier de Lapa, ou bien Santa Teresa ou le Centro.
Botafogo est un bon compromis central si vous souhaitez privilégier le métro pour vos déplacements.
Nous avons séjourné chez la famille de mon ami, je n’ai donc pas pu tester d’hôtel à vous conseiller. En jetant un œil rapide sur Booking, vous trouverez facilement votre bonheur. L’hôtel Astoria Palace sur Copacabana, avec piscine rooftop, est à 66 euros la nuit, petit-déjeuner compris par exemple. Si vous souhaitez que je fasse un repérage, n’hésitez pas à me le demander en commentaire.

3/ Comment se déplacer ?
Métro – acheter une carte à 3 Réal (remboursable à la fin du voyage) puis la charger avec le prix du trajet soit 4,60 Réal. Attention les machines automatiques ne rendent pas la monnaie, il est conseillé d’avoir l’appoint ou bien de se rendre directement au guichet. Les cariocas parlent très peu anglais mais feront toujours un effort pour vous comprendre et vous aider (demandez leur si ils parlent espagnol, ça nous a sauvé plusieurs fois).
Il existe des wagons réservés aux femmes aux heures de pointe le matin et le soir, cela peut intéresser les voyageuses solo.
Uber – pour certains trajets, c’est vraiment avantageux dès que vous êtes 2 à voyager. Depuis l’aéroport, c’est moins cher qu’un taxi classique et il est très facile de trouver l’aire d’attente pour les Uber qui est indiquée partout. Vous pouvez ainsi le commander à l’intérieur de l’aéroport avec le wifi gratuit et l’attendre à l’extérieur sans crainte. Le temps d’attente pour trouver une chauffeur est cependant beaucoup plus élevé qu’en France, donc soyez patients, tout fonctionne correctement! Nous avons payé 50 Réals (environ 11 euros) pour rejoindre Ipanema pour un trajet d’un peu plus d’une heure à 9h du matin.
Taxis jaunes – il y en a partout en ville. Nous ne les avons pas testés.
Trottinettes et vélos en libre-service – à Rio aussi ils ont la folie des trottinettes, l’application LIME est notamment bien implantée. Vous trouverez également l’application RAPPY. Tout le bord de mer, dont les immenses plages de Copacabana et Ipanema, sont pourvues de pistes cyclables. Cela peut-être un bon moyen d’en faire le tour à un prix économique et à moindre effort. Car 4 km sous 33 degrés, clairement pour les parisiens que nous sommes, ce n’est pas évident.
4/ Que voir par quartier à Rio?
Le Centro: consacrez une demi journée à la visite du quartier haut en couleur et si riche en diversité. Dès la sortie du métro sur la praça Floriano à Cinelandia, le contraste est frappant. A voir: le theatro municipal do Rio de Janeiro, remonter l’avenida Rio Branco et se laisser entraîner dans les petites rues adjacentes, vous tomberez sur des petits marchés, des rues commerçantes, des églises au type typique portugais, le tout mêlé aux building du quartier d’affaires.
Un peu plus bas vous pourrez visiter la cathédrale Saint-Sebastien au style architectural pyramidal qui fait encore débat auprès des habitants de la ville. Juste derrière vous arriverez à la limite du quartier de Lapa et son aqueduc.
Enfin si vous poussez le long de la jetée qui borde le Centro, vous pourrez admirer les musées d’art moderne et le musée de l’histoire brésilienne récemment construits.
Ce quartier étant aussi un quartier d’affaires, n’y allez surtout pas le dimanche où vous trouverez une ville morte et sans intérêt. Le dimanche à Rio, c’est à la plage que tout se passe!


Lapa: tout petit quartier qui s’anime surtout à la nuit tombée et fait vibrer les nuits cariocas. Idéal pour faire la tournée des bars sur la avenida Mem de Sà.

Santa Teresa: souvent comparé à Montmartre, son symbole est le bonde, petit tramway qui relie ce quartier aux allures de village au reste de la ville. On y trouve notamment niché à ses pieds le fameux escadaria Selaron. Cet escalier coloré fut l’œuvre d’un artiste chilien et le monde entier vient s’y faire photographier. Malgré ses 125 mètres de long et ses 215 marches, c’est un véritable challenge de réussir à y prendre une photo seul. De nombreuses oeuvres de street art bordent les alentours.

Flamengo Et Botafogo: berceaux du football carioca, ces quartiers sont aussi le nom de 2 des principales équipes de football de la ville. Attention la rivalité règne bien entre les deux. Nous n’avons pas eu l’occasion d’y pousser la visite.

Urca: où se trouve le pain de sucre et la Praia Vermelha. Le quartier qui fut développé en même temps que le téléphérique du pain de sucre lors de l’exposition universelle de 2013 vaut véritablement le détour. Je trouve que la plus belle vue du pain de sucre provient de la Praia Vermelha (Praia veut dire plage en portuguais) qui se trouve à ses pieds.

Copacabana Et Ipanema: deux des plus célèbres plages au monde sont un des lieux de vie les plus importants de la ville. En 5 jours que nous y avons passé, elles sont bondées du matin au soir. Chaque posto a son style: jeunes, familles, gays, sportifs, à vous de trouver celui où vous vous sentez le mieux. Il vous en coûtera 10 Réals le parasol et 5 Réal la chaise pour toute la journée. Laissez vous tenter par l’un des marchands ambulants: maillot de bain, brochette de crevettes, açaï, caïpi, empada, paréo ou lunettes de soleil? Si vous avez oublié quelque chose, pas de panique, vous trouverez tout!

On pourrait croire que ce sont des attrape-touristes mais pas du tout. Les cariocas qui passent leur journée sur la plage cèdent à tous ces petits plaisirs. Vous y trouverez donc de quoi ravir vos papilles et vous faire plaisir en souvenirs.
Le spectacle du coucher du soleil attire chaque soir les foules au bord d’Ipanema, en particulier au niveau du Pedro d’Arpoador, où vous aurez une vue superbe sur la plage et les monts en arrière plan.

Les plages sont également bordées chacune de deux avenues parallèles où vous trouverez restaurants, bars, hôtels et boutiques. Ma préférée se trouve à Ipanema: la rua Viscomte de Piraja qui abrite de nombreuses boutiques de marques brésiliennes, en plus de marques plus internationales. Vous y trouverez les principales marques de bikinis locales (voir en fin d’article le paragraphe consacré aux bikinis).

Leblon: quartier le plus huppé de la ville, on y trouve de très bons restaurants et des boutiques de vêtements. Il est le prolongement d’Ipanema, un peu plus excentré. Ravira sûrement les voyageurs plus aisés.
Jardim Botanico: quartier à part entière qui héberge le jardin botanique à visiter (15 Réals l’entrée, nous y avons passé plus de 2 heures à nous y promener. ) A 900 mètres vous pouvez continuer la visite au Parque Lage avant de rejoindre le point d’accès au Corcovado. Vous y trouverez un restaurant sympa pour le brunch et devenu célèbre grâce à un clip de Snoop Dog.

Lagoa: littéralement « lac » en portuguais, il est un quartier riche du sud de la ville et rire son nom du Lagoa Rodrigo de Freitas. Ce lac de 2,2 km carré est un haut lieu du sport nautique de la ville, qui compte notamment plusieurs équipes d’aviron.

Santa Marta: favela pacifiée qui fut rendue célèbre par Michael Jackson pour y avoir tourné un de ses clips. Il est fortement recommandé d’être accompagné par un guide pour en faire le tour.
5/ Sécurité et précautions
Les vols sont monnaie courante à Rio, il convient donc de prendre des précautions quant à vos objets de valeur. Ces conseils viennent des cariocas eux-mêmes:
  • Ne pas prendre son smartphone à la plage dans la mesure du possible. Si vous le prenez, restez discret. Nous en avons toujours pris un avec nous pour prendre quelques photos et rester joignable. Il était dans une pochette secrète sous le t-shirt et nous allions toujours nous baigner l’un après l’autre. Notre sac à dos avait un cadenas et nous l’attachions au parasol quand nous voulions prendre plus d’affaires (crème solaire, livres, gourde, etc).
  • Aucun bijou ni vêtements de marque ostentatoire.
  • Pas d’appareil photo, sauf si vous vous déplacez en Uber tout le temps et dans les lieux comme le Pain de Sucre ou le Corcovado qui sont très surveillés. Je vous le déconseille à la plage ou dans le centre, par tranquillité d’esprit aussi.
  • Nous ne prenions pas nos papiers avec nous, notamment nos passeports, uniquement nos permis français pour preuves d’identité.
  • Uniquement le cash nécessaire pour la journée. Comme nous voyageons sur un budget serré cela nous permettait aussi de contrôler nos dépenses. Nous avons une protection pour notre CB pour les vols sans contact.
  • Ne pas vous promener pas sans but dans les rues après 21 heures, même à Ipanema.
Globalement nous ne nous sommes jamais sentis en insécurité à Rio, tout s’est parfaitement déroulé, les cariocas sont très gentils, malgré la barrière de la langue ils font toujours l’effort de nous comprendre et nous aider. Au final ce sont souvent des précautions à prendre un peu partout, même à Paris 🙂
6/ Où manger à Rio?
Plusieurs options propres au Brésil s’offrent à vous:
  • Les Buffet sont des cantines en self-service où vous paierez votre repas au poids. C’est très commun partout au Brésil et les plats sont de qualité. Ils sont ouverts aussi bien le midi que le soir.
  • Les Churresqueiria Ou braseiro sont spécialisés en viande. Pour les backpackers, ne soyez pas effrayés par les prix comme nous la première fois, il faut en fait partager les plats. Ce qui revient à environ 30/40 Réals par personne – les quantités sont telles que vous pouvez viser pour 3 voire pour 4 si vous voyagez avec des enfants. . Il est très commun de partager ses plats qui sont très copieux dans tous les restaurants au Brésil. Quitte à recommander si vous en voulez encore 😉
  • Pour le déjeuner, pour les petits budgets, optez pour les plats du jour « executivo » dans les petits bistrots. Pour moins de 5 euros vous mangerez un plat copieux traditionnel à base de viande ou poisson, riz, feijoa, salade.
7/ Spécial filles: où acheter un bikini à Rio?
Voici une liste de marques de maillots brésiliens, dont certaines m’avait été recommandées par une collègue brésilienne (merci Larissa :)):
  • New Man
  • Banco de Areia
  • Farm – modèles magnifiques mais prix plus autour de 100 euros l’ensemble
  • Via sol – ma préférée en terme de style et de prix environ 50 euros l’ensemble
  • Salinas – haut de gamme
Chacune de ces marques a une boutique à Ipanema sur la rua Viscomte de Piraja. Vous trouverez également des marques de prêt-à-porter bon marché type H&M qui font de très jolis maillots sur cette avenue. Et bien sûr vous pouvez tenter votre chance sur la plage parmi les nombreux vendeurs aux parasols remplis de bikinis.
Pour ceux qui continuent leur voyage au Brésil…
Il est impossible de payer en ligne un billet d’avion, de bus ou autre sans être brésilien. En effet chaque transaction nécessite un numéro d’identification brésilien. Il vous faudra donc soit passer par une agence ou aller directement au guichet des gares routières pour réserver votre billet.
Pour ceux qui auraient besoin d’une carte SIM locale, nous avons opté pour l’offre de l’opérateur Claro sur les recommandations de notre hôte. Nous sommes allés dans une de leur boutique et sur simple présentation de notre carte d’identité nous avons obtenu une carte avec un forfait pour 1 mois pour 110 Réals. Nous bénéficions de 2 Gb de data par semaine et Whatsapp illimité. Pour ceux qui connaissent quelqu’un sur place, allez-y avec, nous avons obtenu une réduction de 50% grâce à cela.

Adeus e boa viagem 😉

Une réflexion sur “Rio de Janeiro – Découvrir la cité merveilleuse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s