Monténégro: road trip de 10 jours

La perle des Balkans est aujourd’hui une alternative bien plus authentique que sa voisine croate et a tout autant, voire plus, à offrir: plages au bord de l’Adriatique, sensations fortes dans le deuxième canyon le plus profond au monde et immersion d’un autre temps dans le fort de Kotor. Je vous propose de découvrir les incontournables pour un road-trip de 10 jours, à coupler selon vos envies avec Dubrovnik.

EN BREF

J’ai eu l’occasion de visiter le Monténégro dans le cadre d’un road trip en Europe de l’est au mois d’août 2016. En couple, nous n’avions pas loué de voiture et alternions entre avion, train et cars. Nous sommes arrivés depuis la Croatie en bus et avons eu un très gros coup de cœur pour ce pays très nature et bon marché. Surtout après la déception de la Croatie en plein mois d’août. Nous avons pu explorer l’ensemble du pays en 8 jours environ. Je vous propose un itinéraire de 10 jours pour profiter au maximum de tout ce que le pays a à offrir.
 
IMG_0424
 
PREPARER SA VISITE
 
Les meilleures périodes pour partir: Mai, Juin et Septembre
 
Comment s’y rendre? En avion, il faut compter 2h25 de Paris à Podgorica, la capitale. Cependant je vous conseille d’arriver en avion par Dubrovnik (liaisons plus nombreuses et donc moins coûteuses).
 
Un prix exceptionnel se trouve autour de 125€ et le prix moyen 200€ pour Paris-Dubrovnik d’après le site Algofly.
 
Et 264€ le prix moyen pour Paris-Podgorica.
 
Où dormir? Auberges de jeunesse, hôtels de luxe, AirBnb, il y en a pour tous les goûts. Pour ceux qui aiment dormir chez l’habitant, sachez que cela se fait beaucoup, notamment à Kotor, où des particuliers attendent à la gare routière pour proposer des chambres individuelles dans leur logement. Ils proposent des chambres fermées à clés, et vous demandent votre passeport tant que la chambre n’a pas été réglée. Nous avons testé cette option, mais notre hôte était plus là dans un intérêt financier que de partage, nous avons donc privilégié d’autres options.
 
Comment se déplacer?
 
L’idéal consiste à louer une voiture directement depuis l’aéroport de Dubrovnik pour l’ensemble de votre séjour au Monténégro. Compter moins de 100 euros la location pour une dizaine de jours (au mois de Mai par exemple). Si vous passez la frontière seuls, il vous faudra bien souvent montrer un billet de sortie du territoire pour passer. 
 
Cependant le réseau de bus est très bien organisé et surtout très bon marché. Il ne vous coûtera pas plus de 10 euros pour traverser le pays.
 
Attention aux arnaques de taxi à Budva.
 
 

VOTRE PROGRAMME POUR 10 JOURS

Jour 1: Dubrovnik

Commencez votre périple par l’une des plus belles villes d’Europe, en Croatie, à Dubrovnik. Tous les fans de Game of Thrones reconnaîtront nombre de scènes tournées ici. De par sa beauté et désormais sa renommée mondiale, il faut arriver tôt pour profiter de la ville sans les hordes de touristes.
Les tarifs pour y séjourner sont également très élevés, c’est pourquoi je vous conseille d’y passer la journée mais de ne pas vous y attarder et de rejoindre directement Kotor en voiture ou bus.
 
En effet il ne vous faudra qu’1h50 pour rejoindre la ville monténégrine. Attention cependant à votre horaire de départ qui pourrait rallonger votre temps de trajet au moment de traverser la frontière. Certains bus mettent 3h45 rien que pour ça. Toutes les infos sur les horaires conseillés sur ce site.
Compter 18 euros par personne.
 

Jours 2 et 3: Kotor et sa baie

Kotor est l’un des plus beaux endroits du pays. La ville fortifiée est surplombée par le mont Lovcen qui a donné son nom au pays: le Monte Negro, le « mont noir » qui lui fut attribué par les Vénitiens. Si vous êtes un peu sportifs, grimpez les 1500 marches qui vous emmèneront en haut de la forteresse pour observer un magnifique lever ou coucher de soleil sur la baie. Personnellement, en plein mois d’août, la chaleur nous a découragés.
 
IMG_0414
 
Le matin, la ville est envahie par les touristes des bateaux de croisière qui mouillent dans le port, et sitôt le déjeuner passé, le calme reprend ses droits. C’est le moment idéal pour s’installer à une des nombreuses terrasses des ruelles de la ville. Le charme opère immédiatement.
 
La plage est à 5 minutes à pied du fort. Il ne faut pas s’attendre à une plage de sable blanc mais elle est tout de même très agréable.
 
Nous avons séjourné au Old Town Hostel, une auberge de jeunesse, perdue dans la multitude de ruelles de la ville. 
 
L’ambiance de l’auberge est plutôt jeune et festive. Ils organisent des tours du pays pour voir les incontournables en une journée (très bonne solution pour les voyageurs qui ont moins de temps). Nous l’avons testé et le tour est de très bonne qualité.
 
Il vous permettra notamment d’explorer le village de Perast, situé en plein milieu des bouches. Il faut grimper un peu en voiture pour observer cette vue plongeante, offrant un dégradé de bleu et vert.
 
 

Jours 4 et 5: la côte Adriatique (Stevi Stefan et Budva)

Une fois votre exploration de Kotor terminée, continuez votre chemin vers Stevi Stefan, un charmant village de pécheur où vous relaxer si vous avez un peu trop forcé sur le pub crawl la nuit précédente 😉

La prochaine ville sur la carte est Budva. Que dire de Budva? La vieille ville est très jolie, la balade sur le front de mer, afin d’observer la célèbre statue de la danseuse, emblème de la ville, est très agréable. Cependant, tout le littoral est défiguré par les constructions d’hôtels, et la mafia y règne en maître. En été toutes les plages privées battent leur plein au son de rythmes électroniques de très moyenne qualité… et du russe que parle leur clientèle.

Nous avions dormi au sein de l’auberge de jeunesse Montenegro Hostel Budva au cœur de la vieille ville. 

Une bonne adresse pour boire un cocktail avec de la musique live le soir: le CASPER (prix plutôt élevés pour le pays).

Jours 6 à 8: le parc Durmitor 

Sur la route depuis Budva, arrêtez-vous près de la ville de Kisic pour visiter le monastère d’Ostrog, imbriqué dans une falaise du mont Ostrog. Évitez le petit-déjeuner avant de prendre la route, elle est très sinueuse et difficile à faire. C’est une visite incontournable du pays. Le monastère est l’âme religieuse de la communauté orthodoxe, la première religion des monténégrins. Attention il vous faudra porter une tenue correcte pour la visite; des foulards sont prêtés aux femmes à l’entrée pour couvrir leurs jambes et leurs cheveux.

Au bout de la route, se trouve le parc national de Durmitor, son Black Lake et le canyon de Tara, le deuxième le plus profond au monde après celui du Colorado, d’après les monténégrins.

Pour les plus sportifs, ne manquez pas une excursion en rafting ou canyoning, inoubliable. Pour ceux qui ne restent pas longtemps, il y a également une zipline sur le pont de Tara, pour une petite montée d’adrénaline. De nombreuses randonnées sont possibles dans le parc national.

Avant de rejoindre le lac Skadar, sur votre route, vous pourrez organiser une visite au sein du parc national Biogradska, le plus petit des cinq parcs nationaux du pays. On y trouve six lac glaciaires donc le lac Biograd.

Jours 9 et 10: le lac Skadar

Partagé entre l’Albanie et le Monténégro, le lac Skadar est une vraie merveille de nature. On y recense plusieurs centaines d’espèces d’oiseaux et cela en fait un paradis pour les passionnés d’ornithologie.

IMG_0494

Vous aurez le choix entre plusieurs villes autour du lac où séjourner et organiser une journée bateau. Nous avons choisi Virpazar. Nous avons dormi dans deux établissements (nous n’avions rien réservé à l’avance et comme nous souhaitions prolonger notre séjour, nous avons du changer pour des raisons de disponibilité):

  • Apartments Jovanovic – un B&B tenu par des gens très gentils avec un balcon et une petite vue sur une branche du lac (première photo ci-dessous). Environ 40€ la nuit.
  • Apartment Vir – un petit hôtel à l’entrée de la ville. Décoration assez moderne, mini-frigo et climatisation à dispo, balcon également (deuxième photo ci-dessous). Environ 30€ la nuit.

Vous n’aurez aucun mal à booker un tour sur le lac, cela se fait cependant beaucoup sur de gros bateaux. Avec AirBnB expériences, se développent des prestations avec des particuliers sur des bateaux plus intimes.

Et vous voilà à quelques pas de Podgorica ou bien de la route du littoral pour rejoindre Dubrovnik et rentrer en France.

Bon voyage! Doviđenja 😉

2 réflexions sur “Monténégro: road trip de 10 jours

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire. Oui c’est tout à fait possible d’avoir un très bon aperçu en 4 jours. L’idéal serait de louer une voiture pour être libre de tes mouvements. Cela donnerait 1 journée à Dubrovnik, 1 journée à Kotor. Opte pour l’option « tour en 1 jour » depuis Kotor qui te permettra de faire le monastère, le canyon de Tara, le parc de Durmitor avec le lac noir. Et 1 journée à Stevi Stefan et Budva. Ce sera compliqué de faire le lac Skadar en si peu de temps par contre. Good trip 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s