Une semaine à Bali: Pemuteran, Ubud, Amed et Jimbaran.

De Java à Bali

Pour rejoindre Bali depuis Java nous avons pris le train depuis Probolinggo jusqu’à Banyuwangi où la gare se trouve à quelques minutes à pied du port. Le trajet dure 4h30. Pour les personnes qui font le mont Kawa Ijen ce dernier se trouve sur la même route il est donc très facile de prendre le ferry ensuite jusqu’à Gilimanuk. La traversée se fait sur un ferry où vous pouvez embarquer votre voiture ou deux-roues. La durée est de 30 minutes et il y a des bateaux jusque tard, nous avons pris le nôtre vers 22h30. Cependant prévoyez bien un moyen de transport à l’arrivée car à cette heure ci il n’y a plus aucun bus ni taxi. Nous avons bien cru que nous allions dormir dehors tellement le lieu était désert et les gardes peu aidants. Ce sera bien la seule fois de tout notre voyage en Indonésie.

Pemuteran – le nord-est de l’île: snorkeling et randonnées.

Nous faisons route jusqu’à Pemuteran à une vingtaine de minutes de voiture du port où j’ai réservé 2 nuits chez Molas Homestay. Que dire sur cette guesthouse? Ce fut l’endroit le plus charmant, paisible et avec le meilleur accueil que nous ayons eus. Elle est tenue par une famille hindoue très accueillante et sympathique. Elle dispose de 2 grandes chambres au style balinais très authentique et une salle de bain en extérieur avec vue sur les montagnes parfaitement magnifique. Le petit-déjeuner est fait minute par la propriétaire et sur commande chaque matin. Il est servi sous la pergola dans le jardin qui fait face aux deux chambres. Également la possibilité de booker des activités et des taxis privés auprès du gérant.

20904101_10155017306883348_1921437855_o

Nous avons beaucoup aimé Pemuteran pour son calme et sa magnifique plage de sable noir. C’est un lieu parfait pour le snorkeling en eaux peu profondes. Sur cette plage se trouve un Coral Restoration Project: The BioRock project. Vous y trouverez également le Turtle Project. Il faut se lever tôt et réserver en avance pour avoir l’opportunité de remettre à l’océan des bébés tortues.

20904547_1416244775078441_1461238104_o

Tous les hotels qui bordent la plage ont des centres de plongée auprès desquels vous pourrez louer du matériel de snorkeling et booklet des trips notamment jusqu’à l’île de Pulau Menjangan. Le site y est particulièrement magnifique pour un baptême de plongée.

Attention aux piqûres de méduse, ça pique! Mais elles ne sont pas vénéneuses je me suis procurée auprès du centre de plongée le plus proche une solution pour nettoyer la plaie.

G0040145.JPG

Profitez des beach restaurants où on vous servira des poissons frais délicieux, et du calme de ce lieu avant de rejoindre le centre de Bali, beaucoup plus touristiques.

20862423_1416245348411717_1622595453_o.jpg

Autre activité conseillée dans les alentours, les randonnées qui offrent des panoramas magnifiques sur la baie et les montagnes. Depuis notre guesthouse, nous avons accès directement à un chemin de randonnée, montant jusqu’à plusieurs temples hindous, d’où vous pourrez admirer un magnifique coucher de soleil.

20883965_1416244828411769_635331887_o

UBUD – le centre de l’île: culture, rizières et temples hindous.

Après ces 3 jours très reposants à Pemuteran qui nous ont permis de récupérer des réveils matinaux de Java, nous poursuivons notre chemin jusqu’à Ubud. Si on vous dira que les transports à Bali sont extrêmement faciles, c’est vrai. Il est très facile de trouver un taxi privé à un prix très abordable (une quinzaine d’euros par personne pour 4h de route). Cependant les routes sont sinueuses dans le centre de l’île qui n’est que montagne, rizières en terrasses et grands lacs. Le climat y est également beaucoup plus frais et humide, ce qui peut rendre la route très glissante. Le paysage est à couper le souffle et vaut vraiment le détour: la vue sur les lacs jumeaux et les rizières en terrasse sont les plus belles de l’île. Il vaut mieux couper le chemin en deux et faire une halte dans la région de Bedugul, car remonter en scooter depuis Ubud est un chemin long et fastidieux. Nous avons du nous passer de cette étape par manque d’informations.

Bali_regions_map_(fr)

Nous sommes arrivés en fin de journée à Ubud, en pleine heure de pointe pendant laquelle les touristes se rendent au marché puis dans les nombreux restaurants de la ville. Attention aux embouteillages dans les rues principales de la ville qui rendent, même à scooter, le trajet très chaotique. Ubud est touristique et on ne pourra que vous conseiller de vous éloigner du centre pour y chercher plus d’authenticité et de calme.

Nous sommes restés 4 nuits à Abangan Bungalow qui offrait une petite piscine très agréable et un petit-déjeuner servi sur notre terrasse. Nous y avons également pu y louer un scooter pour le temps de notre séjour (50 000 Rs la journée). Ils offrent notamment des bungalows familiaux avec 2 chambres pour les personnes voyageant à 4, ce sont les logements les plus jolis de l’établissement (ceux qu’on voit en photo sur l’annonce Booking).

20907340_10155017294293348_444470006_o

Nos visites à Ubud:

  • la Sacred Monkey Forest Sanctuary – passage obligé, elle offre une balade très sympathique dans une jungle en plein milieu de la ville, accompagnée des nombreux singes qui y vivent. Allez-y tôt le matin pour éviter la foule. Il y a un parking à scooter juste à côté: et vous pouvez même laisser le casque sur le guidon, ici pas de voleurs (à part peut-être les singes)!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Le Blanco Renaissance Museum – ce musée est dédié à l’artiste peintre Antonio Blanco. Vous y découvrirez ses oeuvres, son atelier, des photos de sa famille et une très belle collection d’oiseaux dans la volerie. Un « welcome drink » est offert au Rondji restaurant juste à côté, qui offre une très jolie vue sur le Campuhan Ridge Walk qui traverse les rizières.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Le marché d’Ubud

Le marché d’Ubud est un incontournable pour vos souvenirs et achats. Si vous souhaitez découvrir le vrai marché authentique proposant fruits et légumes, fleurs et autres produits frais, venez très tôt vers 7h du matin, car après c’est surtout un marché de bibelots et vêtements pour touristes. Attention ici ça marchande tout le temps, donc soyez prêts à négocier. Le Routard conseille d’y aller en fin de journée, avant que les marchands remballent, pour y faire les meilleurs affaires. N’hésitez pas à monter à l’étage où se cachent plein d’autres boutiques. Mais vous y verrez que d’une échoppe à l’autre, tout se ressemble donc si vous n’arrivez pas à avoir le prix que vous souhaitez, n’hésitez pas à aller voir un peu plus loin. Si vous passez par Java avant ou après vous trouverez des choses de bien meilleure qualité et au design beaucoup plus original à Yogya.

  • Aux alentours: les rizières de Tallallang et le temple de Tirta Empul

Avec notre scooter nous avons pris la journée pour aller nous balader dans les villages alentours afin d’y découvrir la région des rizières en terrasses. On y croise les enfants allant à l’école, les paysans aux champs, les femmes apportant des fleurs aux temples, ainsi va la vie balinaise quand on sort de la masse touristique d’Ubud. Nous en profitons également pour nous rendre au temple de Tirta Empul, véritable lieu de pèlerinage pour les hindous qui se baignent en sari dans sa source purificatrice. Si vous souhaitez participer également au rituel, on vous prêtera sur place un sari spécial pour vous couvrir et vous baigner avec.

20883706_10155017294223348_18363250_o

  • Jalan Kajeng et Campuhan Ridge Walk – le chemin des rizières.

A partir de la Jalan Kajeng (le Hollywood Boulevard local), que vous pouvez prendre à l’angle du Starbucks sur la rue principale d’Ubud (quand je vous disais que c’était vraiment très touristique…), rejoignez à pied le chemin des rizières et faites la boucle qui rejoint la Campuhan Ridge Walk. Nous avons eu la chance d’avoir un magnifique soleil cette journée et avons pu profiter du calme et de la beauté de ces paysages naturels. De nombreux homestay avec piscines se trouvent dans le coin, et beaucoup moins cher que dans le centre. N’hésitez pas y jeter un oeil.

20904281_10155017282348348_409307988_o20904268_10155017282378348_500337601_o20883971_10155017282373348_126739597_o20883900_1416247611744824_1575434699_o20883720_10155017282253348_1851021301_o

Nos restaurants et bars préférés à Ubud:

  • Rouge: tenu par 2 français architectes, le lieu est magnifique, les sushis à tomber et propose des animations comme un concert de jazz ou la présence d’un magicien. La décoration vous offre une petite parenthèse de luxe. Nous avons entendu également que le spa était exceptionnel.

20930372_10155017294413348_1441273979_o

20883490_1416245355078383_1923461936_o

  • Le Burger Shop: appartenant au Rouge juste à côté, la promesse y est simple: un bon burger frite maison! Si l’envie vous prend, vraiment c’est le moment de craquer, bien que le prix se rapproche carrément d’un menu européen , vous ne serez pas déçus!
  • Café Wayan (Jalan Monkey Forest): dans un jardin immense et luxuriant vous aurez la possibilité de goûter une cuisine balinaise traditionnelle. Le cadre est très agréable de nuit, à la lumière des lanternes et au milieu de la végétation. L’établissement propose également des cours de cuisine, une des activités phares de la ville.
  • Café Pomegranate: un incontournable des guides touristiques et pour cause! En plein milieu des rizières, vous aurez la possibilité de prendre un verre au moment du coucher des soleil ou bien y déjeuner assis sur les coussins sous le chapiteau en bois. La cuisine y est très bonne et change des autres restaurants. Le velouté de champignons était vraiment à tomber.

20904172_10155017282238348_15081245_o

  • Rendez-vous doux: notre coup de coeur! Nous avons découvert ce restaurant notre dernier soir à Ubud et quel dommage. Ce restaurant-librairie tenu par Thierry, français expatrié à Bali depuis des années est un vraiment havre de convivialité. Thierry connait sa ville comme sa poche et sera force de recommandations pour votre séjour. Il y revisite les recettes balinaises de sa femme en y ajoutant sa petite touche perso, comme par exemple: une vinaigrette parisienne dans une salade de riz (autant vous dire qu’il est impensable pour un asiatique de manger du riz en salade)! Allez-y les yeux fermés, si vous voyagez seul, c’est l’occasion d’y faire des rencontres, ici tout le monde se parle, quelle que soit sa langue!

Yoga, massage et ayurveda à Ubud:

En tant que fervente yogi, je ne pouvais pas passer à côté de cette activité majeure de la ville. De nombreux centres existent, le plus connu est the Yoga Barn avec de nombreux cours à toutes heures et tous les jours de la semaine. J’ai choisi un centre plus petit avec moins d’horaires disponibles mais dont les 2 salles sont complètement ouvertes et se trouvent en plein milieu des rizières: la Ubud Yoga House. Les cours sont anglais et sont adaptés à tous les niveaux, même pour les débutants qui sont nombreux. Personnellement j’avais opté pour un cours de Yoga Flow.

20930325_10155017294253348_1724639726_o

Cantika Natural Spa – Partout dans la ville on vous proposera massages et soins du visage mais tous les spas ne proposent pas la même qualité de prestation et de produits utilisés. Je suis toujours méfiante des prix très bas. Comptez environ 100 000 Rs pour un massage d’une heure environ. J’ai essayé de privilégié un cadre reposant et en pleine nature et j’ai craqué pour le Cantika Natural Spa sur la route des rizières juste après notre halte au Café Pomegranate. J’y ai réalisé un soin du visage 1 heure, confortablement installée dans une chaise longue sous une pagode face aux rizières et entourée d’un jardin fleuri aux parfums exaltants. Ce fut un vrai moment de bien-être, les soins prodigués sont réalisés de manière professionnelle et les produits utilisés sont fait naturellement à partir des fleurs et végétaux du jardin. Vous avez la possibilité d’en acheter directement sur place.

AMED – le nord est de l’île: épaves de plongée.

Amed se situe au nord-est de l’île et est réputée pour ses fabuleux sites de plongée. C’est un village de pêcheur tout en longueur à flancs de coteaux. Choisissez un logement sur la côté avec la vue sur la mer, il n’y a pas plus beau que de se réveiller à l’aube et de voir partir et revenir les bateaux des pécheurs. Nous sommes restés au Eka Purnama Cottages pour 2 jours et une nuit. Nous avons dormi dans un très joli petit bungalow en bambou surplombant l’océan face à nous, salle de bain extérieur dans un style typiquement balinais. Le restaurant sert de délicieux petits plats de poissons frais le soir. L’avantage de cet homestay est surtout son emplacement juste au-dessus de l’épave japonaise où pratiquer le snorkeling. Pour les plongeurs, n’hésitez surtout pas à vous rendre sur l’épave américaine du USS Liberty, c’est un des spots les plus réputés de la région.

Depuis Amed, vous pourrez prendre le bateau pour les îles Gili facilement.

20883629_10155017282118348_965165645_o20883894_10155017282128348_2030047698_o20904556_10155017282113348_1246125624_o20930387_10155017282063348_1212354679_o20930415_1416247518411500_993857989_o20930774_10155017281918348_1493048325_o

CANGGU, SEMINIYAK, JIMBARAN – le sud de l’île: tourisme, surf et beach clubs.

Nous avons fait le choix de ne pas passer beaucoup de temps dans le sud de l’île, pourtant la plus prisée des touristes. En effet, ne surfant pas, et étant à la recherche de nature et d’authenticité, la région de Kuta n’était pas la plus attrayante pour nous.

Nous avons quand même passé une journée entre Canggu et Seminyak sur la grande plage face au W hôtel où avait lieu un festival de musique électronique avec un artiste que nous aimons beaucoup, Osunlade. Les plages ici sont énormes et la mer très agitée. Il y a donc des zones de baignade réservées et encadrées par des maître-nageurs. La plupart des touristes passent leur temps dans leurs hôtels avec piscine et dans les beach clubs qui bordent la côte. Nous avons eu la chance d’assister à l’un des plus beaux couchers du soleil de notre vie.

20862580_1416245435078375_1475676151_o20904119_10155017282388348_960359437_o20930676_10155017282398348_1224559189_o20883658_1416245485078370_1341562350_o

Avant de reprendre l’avion pour Paris depuis Denpasar nous avons passé une nuit à Jimbaran à Milo’s home tenu par une française. Les petits bungalows sont adorables, l’infinity pool donnant sur la mer, et l’accès privé à la plage sont vraiment appréciables pour terminer son voyage. Cependant la résidence est située tout en haut de la falaise et la route est longue et sinueuse pour arriver dans le centre. Il faut donc encore louer un scooter ou bien repayer un taxi, alors que déjà le prix de la chambre est du double de ce que nous avons l’habitude de payer durant tout notre voyage. Faites attention en réservant dans ce coin que ce ne soit pas trop « haut » et donc difficilement accessible depuis le centre-ville et les plages. Surtout pour le soir, afin de profiter des nombreux restaurants et beach-clubs. Sauf si vous privilégiez le calme absolu, alors vous êtes au bon endroit 🙂

20904286_10155017248563348_1448305477_o20883386_1416247431744842_11801657_o20907095_10155017248243348_1018911093_o20904209_10155017248038348_2069799458_o

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s