48h à Lisbonne

Lisbonne. La capitale portugaise aux multiples facettes: historique, colorée, vibrante, classique et underground à la fois, nous a offert 3 jours formidables sous un soleil qui a réchauffé nos esprits en ce début d’automne.23336425_10155218801008348_504932809_o

Comment y aller? Où dormir? Que manger?

Arrivés en avion depuis Paris (CDG) via Easyjet le vendredi matin très tôt (départ à 6h30 et arrivée à 8h en comptant 1 heure de décalage horaire), nous avions toute la journée devant nous pour explorer la ville. Notre hôtel nous avait renseigné plusieurs options pour rejoindre le centre-ville: métro, bus, taxi (10-15 euros). Cette dernière solution nous paraissant plus économique et un bon moyen de commencer notre découverte de la ville, nous avons donc opté pour le taxi. Et finalement, à 8h30 du matin, un vendredi, ce n’était pas la meilleure des idées. Nous avons en effet été pris dans le traffic des travailleurs portugais et avons mis 45 minutes pour rejoindre notre hôtel et payé du coup le double de ce qui était prévu (environ 25 euros).

J’avais réservé via Booking un hôtel dans le quartier du Baixo, juste en bas de l’Alfama, plus vieux quartier de Lisbonne, et à quelques minutes à pied du Bairro Alto plus connu pour sa vie nocturne. Nous n’avons eu à prendre les transports en commun que pour nous rendre à Belém le samedi. L’emplacement était idéal. Nous avons adoré la décoration typiquement lisboète de ce grand appartement transformé en guesthouse et si vous souhaitez séjourner à Lisbonne je vous recommande vivement le Lisbon Downtown Inn.

pasteis portela cafes

Une fois nos affaires déposées à l’hôtel, nous avons commencé par savourer de délicieux pasteis de nata pour le petit déjeuner, spécialité pâtissière portugaise comparable à un petit flan rond à la crème. De tout le week-end, nous n’avons pas été déçus de nos expériences culinaires: poissons frais, spécialités de tapas, vins portugais, tout était délicieux et surtout extrêmement abordable – compter une dizaine d’euros pour un plat.

ALFAMA

L’Alfama est le quartier le plus ancien et le plus typique de la ville. C’est un véritable dédale de ruelles qui aboutissent sur des vues splendides sur les toits de Lisbonne, sur des oeuvres de street art, des petits restaurants nichés à flanc de rues, car attention ici ça grimpe. D’ailleurs le moyen le plus connu pour découvrir le quartier sans effort est d’emprunter le fameux Tram n°28 qui traverse la ville de long en large et monte tout en haut de l’Alfama afin de profiter d’un des nombreux « miradouro ».

tram 28

Cependant ce tram est petit, les horaires sont aléatoires et il est presque toujours bondé surtout dans le sens de la montée. Je ne peux que vous conseiller d’y aller tôt pour éviter la masse de touristes ou bien de choisir une des autres options qui s’offrent à vous: vélo électrique, marche, tuk tuk, segway, etc.

Nous avons beaucoup arpenté les rues à pied, notamment pour visite le château St Georges qui en soit offre surtout une très belle vue sur la ville mais n’a pas grand chose d’autre à offrir. A moins que vous ne soyez tenté par ce « wine truck » dont j’ai trouvé le concept parfaitement génial!

wine truck

Les immeubles se parent tous d’azulejos, ces carreaux de faïence colorés. A pied vous aurez plus de chance de vous perdre dans les rues et de profiter du calme loin de l’agitation touristique.

rue alfama jaune

porte villa sousa

porte alfama

Le dimanche, le soleil était si beau que nous avons voulu retourner à l’Alfama pour prendre de nouvelles photos. Malheureusement, une cheville en moins pour moi suite à un petit accident durant le week-end, et marcher jusque là-haut était exclu. Nous nous sommes résolus à tenter la visite en tuk tuk. D’abord un peu rebutés par des chauffeurs parlant mal anglais ou bien n’inspirant guère confiance, nous sommes tombés sur Miguel Fuller à bord de son Tuk Tuk Sardinha et nous n’aurions pas pu rêver meilleur guide. Miguel est natif de Lisbonne et connait sa ville sur le bout des doigts.

tuk tuk

C’est un véritable passionné, qui de père anglais, parle un anglais impeccable et a même de très bonnes notions de Français. Souriant, plein d’anecdotes, il a véritablement fait de cette balade une réussite. Voici sa carte et son numéro Whatsapp pour réserver un tour avec lui. Il faut compter 30 euros la 1/2 heure, 60 euros l’heure pour 6 places.

alfama chateau

vue alfama

vue alfama pont

STREET ART

Le street art est partout à Lisbonne. Et c’est ce parfait mélange de modernisme avec l’architecture de la ville qui la rend aussi séduisante et surtout si colorée. Voici quelques exemples que vous pourrez croiser au détour des ruelles de l’Alfama.

BAIRRO ALTO

Vie nocturne, restaurants, bars, Fado, tout y est pour passer une excellente soirée, quels que soient vos goûts. Nous avons commencé par la terrasse du Park, un rooftop caché en haut d’un parking, avec une vue magnifique sur le pont du 25-Avril. Musique électronique avec DJ, clientèle jeune et branchée, décoration vintage, très bons cocktails, et une petite carte pour manger. Y aller tôt pour trouver une place à l’extérieur et admirer la vue, à partir de 21h cela commence déjà à être bondé.

The Park, Calçada do cambro 58. Prendre l’ascenseur du parking jusqu’au dernier étage et continuer à pied, pour tomber dessus.

The Park View sunset

Nous avons poursuivi le dîner à la Cervejaria do Bairro, Rua do Norte 86. Très bon poisson, bière artisanale et service impeccable.

Pour finir la soirée, vous n’aurez que l’embarras du choix parmi les nombreux bars qui bordent la rua do Norte, da Atalaia, da Rosa, etc. Nous avons choisi l’Acapela sur les conseils d’un ami pour son ambiance feutrée et la programmation électronique pointue. Le whisky sour est à tomber. Et pour les fumeurs, c’est encore autorisé à l’intérieur des bars.

BELÉM

Belém se situe à seulement quelques kilomètres du centre de Lisbonne. Depuis la place du Commerce, prenez le bus 728 et descendez au niveau du monastère des Hiéronymites, lieu de visite incontournable de la ville (après peut-être la fameuse pâtisserie de Pastéis de Belém). Il faut compter 7 euros pour l’entrée au monastère et son cloître. L’église est gratuite et vous pouvez y accéder sur la droite sans faire la queue (qui est plutôt longue pour le monastère). L’architecture et les vitraux y sont magnifiques et vous aurez la possibilité d’admirer la tombe de Vasco de Gama.

A quelques minutes à pied en face du Monastère, se trouve la tour de Belém, sur le Tage qui offre une vue magnifique sur la ville et le fleuve. L’entrée est de 5 euros pour pouvoir emprunter l’ascenseurs ou les escaliers jusqu’en haut. Juste derrière le monastère, vous y découvrirez le stade de football de la ville avec ses gradins bleus.

vue tour de belem

pont vue tour de belem

Le charme de Belém se trouve aussi dans ses petites ruelles colorées, à l’abri du regard des touristes. Nous avons déjeuné sur les conseils du blog bonjourlisbonne.fr au Comptoir Parisien où l’accueil, l’emplacement et la qualité des plats furent juste parfaits.

rue belem draps

belem

LX Factory

Le nouveau quartier underground et tendance de la ville. Juste à l’entrée de Belém, en-dessous du pont du 25-Avril, se trouve un petit quartier où se mélangent salle de concert, restaurants healthy, concept stores, une librairie gigantesque, artisans, tatoueurs, boutiques de mode et cosmétique bio. J’ai eu la désagréable expérience sur les pavés de LX de me faire une entorse à la cheville, je n’ai malheureusement pas pu poursuivre ma découverte de LX Factory de manière plus approfondie, mais c’est déjà prévu pour une seconde visite afin de profiter au maximum de ce que le lieu a à offrir, notamment en matière d’excursion nocturne.

Si il vous reste encore un peu de temps, n’hésitez pas à passer ici

Time Out market ou Mercado da Ribeira

Pink Street

Le marché aux puces

Shopping rue Augusta où vous retrouverez toutes les grandes enseignes internationales

Le jardin botanique de Belém

Obrigado e tchau 😉

2 réflexions sur “48h à Lisbonne

  1. Obrigada pour tous ces supers tips !
    Je confirme Miguel est adorable, et c’est vrai que j’avais l’image très attrape-touriste de ce genre de visite, mais on a passé un super moment avec plein d’anecdotes et de lieux que nous n’aurions pas vu autrement.
    Hate de voir tes prochaines destinations pour m’inspirer 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s